Documents pour l’enseignement public

Aidez nous à vous offrir le meilleur des soins

L’Association des Gastroentérologues du Québec est fière de vous offrir une documentation clinique de qualité grâce à nos partenaires : le Centre Hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM) et le Centre Hospitalier de l’Université de Sherbrooke (CHUS)

Augmenter mon apport en fer

Il arrive qu'un individu souffre d'un déficit en fer par malabsorption ou par pertes, voici quelques recommandations nutritionnelles pouvant contribuer à vous aider.

Nutrition en maladie inflammatoire de l'intestin

Plusieurs de nos patients s'interrogent sur la diète à respecter en maladie de Crohn ou colite ulcéreuse. Voici quelques généralités.

Nutrition et cancer colorectal

Stratégies afin de réduire le risque de cancer colorectal au cours de votre vie.

Alimentation riche en protéines et en énergie

Dans l'épreuve de la maladie votre métabolisme s'accélère et vos besoins caloriques augmentent. Voici quelques recommandations nutritionnelles pour maintenir vos précieux acquis.

Prévenir les intoxications alimentaires

Lorsque votre système immunitaire est affaibli, certaines règles vont vous aidez à éviter les problèmes d'intoxication.

Cesser de fumer... pour la santé digestive

Plusieurs personnes ignorent que la santé digestive est affectée par le tabagisme, testons vos connaissances.

La coloscopie longue

Votre médecin vous suggère une coloscopie longue diagnostique ou de dépistage, vous désirez en savoir plus sur ce type d'examen ? Voici un outil pratique pour vous.

La vidéocapsule endoscopique

Voici le descriptif d'une nouvelle technologie conçue pour l'exploration du petit intestin.

La manométrie oesophagienne

Votre médecin vous demande de subir ce test parce que vous avez un problème à l’œsophage. Cette fiche vous explique comment cela ce déroule et comment vous préparer.

Bien me préparer pour une coloscopie (Colyte et Peglyte)

Vous allez bientôt subir un test nommé coloscopie. Cette fiche explique à quoi sert ce test et comment bien vous y préparer.

Bien me préparer pour une coloscopie (Bi-Peglyte)

Vous allez bientôt subir un test nommé coloscopie. Cette fiche explique à quoi sert ce test et comment bien vous y préparer.

Bien me préparer pour une coloscopie (Purg-Odan ou Pico-Salax)

Vous allez bientôt subir un test nommé coloscopie. Cette fiche explique à quoi sert ce test et comment bien vous y préparer.

Bien me préparer pour mon opération

Vous allez bientôt être opéré. Cette fiche vous explique comment vous préparer avant le jour de l’opération et à quoi vous attendre à votre arrivée à l’hôpital.

Le cancer de l'oesophage

Vous avez appris que vous avez un cancer de l’œsophage. Cette fiche vous aidera à mieux comprendre cette maladie et ses traitements.

Le cancer du pancréas

Vous avez appris que vous avez un cancer du pancréas. Cela peut vous inquiéter. C’est tout à fait normal. Cette fiche vous aidera à mieux comprendre cette maladie et les traitements possibles.

Le cancer colorectal

Vous avez appris que vous avez un cancer colorectal. Cela peut vous inquiéter. C’est tout à fait normal. Cette fiche vous aidera à mieux comprendre cette maladie et les traitements.

Le cancer de l'estomac

Vous avez appris que vous avez un cancer de l’estomac. Cette fiche vous aidera à mieux comprendre cette maladie et les traitements possibles.

La constipation et traitements contre le cancer

Il se peut que l’un de vos traitements contre le cancer provoque des effets secondaires. La constipation est l’un de ces effets. Cette fiche vous propose des moyens simples et efficaces de la soulager et de la prévenir.

L'IMPORTANCE DU DÉPISTAGE DU CANCER DU COLON

Le cancer colorectal est le deuxième plus mortel cancer au Québec, après celui du poumon. La modalité recommandée pour son dépistage est le test immunochimique de recherche de sang occulte (RSOSI) pour les personnes âgées de 50 à 74 ans, asymptomatiques et sans autre facteur de risque. Pour ces personnes à risque moyen de développer un cancer colorectal, la coloscopie comme examen de confirmation diagnostique devrait n’être prescrite que lorsque le test de dépistage est positif, c’est-à-dire qu’il y a présence de sang microscopique dans les selles. Pour les personnes a risque élevé ou symptomatiques, une coloscopie longue doit être privilégié.

 

NORMES DE QUALITÉ ET D'ACCESSIBILITÉ À LA COLOSCOPIE

Des projets pilotes se sont tenus dans plusieurs établissements du Québec. Ces projets visaient à assurer la capacité des unités d’endoscopie digestive à rencontrer les normes de qualité et d’accessibilité requises pour l’implantation d’un programme de dépistage par RSOSi s’adressant aux personnes âgées de 50 à 74 ans à risque moyen de développer un cancer colorectal. D’après les résultats obtenus, il est incontournable pour le MSSS d’entreprendre une démarche globale avec l’ensemble des établissements du Québec afin de favoriser la mise à niveau des unités d’endoscopie digestive par le rehaussement des normes cliniques et organisationnelles. Ces travaux sont actuellement en cours pour l’ensemble des sites d’endoscopie de la province. Les médecins sont toutefois invités à prescrire dès maintenant la RSOSi aux patients qui seraient ciblés par cette mesure.

ACCESSIBILITÉ AUX SOINS SPÉCIALISÉS EN GASTROENTÉROLOGIE
APSS - CRDS (GASTROENTÉROLOGIE)

L’accès priorisé aux services spécialisés (APSS) est un ensemble de stratégies et de mécanismes permettant d’assurer à l’usager un accès aux services spécialisés à l’intérieur du délai correspondant à sa condition clinique. 

 

Le centre de répartition des demandes de services (CRDS) est la porte d’entrée unique et centrale permettant aux omnipraticiens de référer les patients ayant besoin d’une première consultation auprès d’un spécialiste, ici le gastroentérologue. Le CRDS assure par la suite la prise de rendez-vous auprès des médecins spécialistes.

Les médecins gastroentérologues reçoivent des patients qui ont une référence d’un médecin de famille ou d’un médecin d’une clinique sans rendez-vous. Si vous croyez avoir besoin d’une consultation avec un médecin de cette spécialité, vous devez en parler à votre médecin de famille, si vous en avez un, ou à un omnipraticien dans une clinique sans rendez-vous.

 

Vous avez des suggestions intéressantes et vous désirez nous les transmettre ???